14/04/2013

Fin du blog HIDA

 

Bonjour, 

Le blog Hida n'est plus alimenté depuis le début de l'année 2011, par manque de temps... Ce billet vient clore l'aventure. Je laisse cependant les archives en ligne: utilisez les avec précaution, les modalités d'examens tout comme les programmes sont suceptibles d'avoir évolué depuis. 

Vous pouvez désormais me retrouver sur le blog Orion en aéroplane  que j'anime depuis février 2012. Visite de musées, compte-rendu d'expositions, diffusion de contenus de bibliothèques numériques comme Gallica, forment le gros du contenu de ce blog. A destination d'un public plus large que le blog hida, les lycéens de l'option Histoire des Arts y trouveront cependant quelques pistes pouvant les intéresser. 

Ultime modernité, le blog possède sa page facebook!

Bonne lecture.

J.  

f1.highres

04/01/2011

Idées diverses pour le thème Avant Gardes

Voici un thème qui laisse nombre d'entre vous perplexes.

Tout d'abord, je vous propose un extrait du BO explicitant le programme

Question permanente : les avant-gardes depuis le milieu du XIXème siècle
Cette question permet d'aborder les principales ruptures esthétiques intervenues dans les différents domaines artistiques en un siècle et demi, et leur impact sur les pratiques actuelles. À titre indicatif, sans valeur prescriptive aucune, cette question pourra être traitée à partir des entrées suivantes :
- l'impressionnisme dans les arts,
- le mouvement symboliste et les arts à la fin du XIXème siècle,
- le cubisme dans les arts,
- dada et ses manifestations dans les arts,
- dodécaphonisme et musiques sérielles,
- l'architecture et les arts au Bauhaus,
- la naissance de l'art abstrait,
- expressionnisme et néo-expressionnisme dans les arts du XXème siècle,
- formes urbaines du théâtre (Living Theater, Bread and Puppet Theater, Royal de Luxe...),
- théâtre et musique (Bob Wilson et Phil Glass, Bob Wilson et Lou Reed, l'opéra contemporain, ...),
- la nouvelle vague au cinéma,
- le minimalisme dans les arts,
- le Pop Art dans les arts.

Quelques autres idées: (j'ai mis en lien les fiches du centre Pompidou consacrées à ces sujets, qui seront de bonnes bases de départ pour vos travaux)

13:45 Écrit par Joh P. dans Avants-gardes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/12/2010

Villes au XXe siècle : Conférence : La ville de l'ère industrielle, monuments et réseaux

Villes au XXe siècle : Conférence : La ville de l'ère industrielle, monuments et réseaux

Image7

 Cette conférence est visible gratuitement sur le site de la cité de l'architecture (cliquez sur l'image). Elle a été réalisée par Antoine Picon, professeur à la Harvard University Graduate School of Design, dans le cadre des cours publics de la cité de l'architecture, année 2006-2008.

11:45 Écrit par Joh P. dans Villes au XXeme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/11/2010

Villes au XXe siècle : Conférence : Réalismes et expérimentations : tendances et hésitations de l'architecture moderne de l'entre-deux guerres

 


Villes au XXe siècle : Conférence : Réalismes et expérimentations : tendances et hésitations de l'architecture moderne de l'entre-deux guerres

Image6

Cette conférence est visible gratuitement sur le site de la cité de l'architecture (cliquez sur l'image). Elle a été réalisée par Richard Klein, architecte, maître assistant d'histoire et de culture architecturale à l'école d'architecture de Lille, , dans le cadre des cours publics de la cité de l'architecture, année 2006-2007

 

11:30 Écrit par Joh P. dans Villes au XXeme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/11/2010

Le 1% de commande artistique.

Qu'est ce que le 1%?

Des exemples de réalisation

13:30 Écrit par Joh P. dans Politique culturelle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/11/2010

Villes au XXe siècle : Conférence : L'émergence de l'urbanisme en France (1889 - 1919)

 

conf 4

Villes au XXe siècle : Conférence : L'émergence de l'urbanisme en France (1889 - 1919)

Cette conférence est visible gratuitement sur le site de la cité de l'architecture
(cliquez sur l'image). Elle a été réalisée par Jean-Baptiste Minnaert, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université François Rabelais de Tours, dans le cadre des cours publics de la cité de l'architecture, année 2006-2007.

11:30 Écrit par Joh P. dans Villes au XXeme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/10/2010

Villes au XXe siècle : Conférence : L'invention du logement social moderne : des fondations philanthropiques aux cités-jardins

Conf blog 3

Villes au XXe siècle : Conférence : L'invention du logement social moderne : des fondations philanthropiques aux cités-jardins

Cette conférence est visible gratuitement sur le site de la cité de l'architecture (cliquez sur l'image). Elle a été réalisée par Marie-Jeanne Dumont, architecte et historienne, enseignante à l'école d'architecture de Paris-Belleville, dans le cadre des cours publics de la cité de l'architecture, année 2007-2008.

 

11:15 Écrit par Joh P. dans Villes au XXeme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/10/2010

Enquêtes sur les pratiques culturelles

Les pratiques culturelles: le rôle des habitudes prises dans l'enfance, enquête de l'insee, 4 pages en PDF

Enquète de fréquentation des musées sur le site du ministère

Les pratiques culturelles des français à l'ère numérique: éléments de synthèse, 1997-2008, étude du ministère, 12 pages, PDF (plus sur cette même enquète: http://www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr/08resulta...)

Palmarès des sites culturels et récréatifs  (INSEE)

Recettes du tourisme international (INSEE)

Le tourisme : un secteur économique porteur (INSEE)

Les vacances des Français depuis 40 ans (INSEE)

Les visiteurs étrangers en France (INSEE)

Enseignement de spécialité suivi par les lycéens en terminale des séries du baccalauréat général (INSEE)

 

 

13:00 Écrit par Joh P. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/09/2010

Villes au XXe siècle : Conférence : L'architecture de la reconstruction et des Trente glorieuses

Blog conf 1Villes au XXe siècle : Conférence : L'architecture de la reconstruction et des Trente glorieuses


Cette conférence est visible gratuitement sur le site de la cité de l'architecture (cliquez sur l'image). Elle a été réalisée par Danièle Voldman, directrice de recherches au CNRS, Centre d'histoire sociale de l'université de Paris I Panthéon-Sorbonne, dans le cadre des cours publics de la cité de l'architecture, année 2007-2008

 

12:00 Écrit par Joh P. dans Villes au XXeme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/09/2010

Piste de travail: Villes au XXe: la reconquète du fleuve.

Voici quelques pistes de travail et de reflexion entrant dans le cadre du sujet : Villes au XXème siècle:

A la reconquète du fleuve en milieu urbain

Depuis plusieurs années, les villes européennes tendent à reconquérir l'espace du fleuve dans le tissu urbain. Le cours d'eau a créé une fracture, une opposition de rive dans de nombreuses villes, et aujourd'hui, il est de plus en plus fréquent que l'on cherche à recréer des liens, à redynamiser ces espaces d'entre deux. Voici quelques pistes de reflexions, à vous de m'en suggérer de nouvelles...

  • Quelle place dans le tissu urbain pour le cours d'eau? Penchez vous sur la place du cours d'eau dans l'évolution urbaine de votre ville
    • Les villes se sont installées sur des lieux propices à leur développement. Le fleuve, la rivière, le lac, est nécessaire pour l'alimentation en eau de la ville. Il convient que vous preniez en compte cet aspect géographique, qui explique l'installation des premières communautés à cet endroit.
    • Le fleuve comme vecteur de communication et de commerce. Interrogez vous sur la mise en valeur de celui ci au fil de l'histoire: Rouen, Bordeaux sont des ports de l'intérieur, où le commerce fut florissant en raison de port fluvial accessible aux gros bateaux
    • L'enterrement des cours d'eau, la mise en canalisation. Dans deux nombreuses villes, après-guerre, une politique de salubrité urbaine a été mise en place. Elle a entrainé la mise en canalisation de plusieurs cours d'eau en centre ville: Rivière du Robec à Rouen par exemple. Aujourd'hui, ces cours d'eau sont parfois redécouvert et mis en valeur (récréation artificielle du cours d'eau sur une ou deux rues (Robec à Rouen)
  • Rendre les quais aux piétons: C'est un projet en cours dans de nombreuses villes de France. Cela pose évidement des problèmes de circulation (où mettre les voitures?)
    • les quais de Rouen ont été réaméngagés pour les promeneurs, et sont le lieu de manifestations culturelles et de loisirs l'été (concert, marché aux livres, rando rollers, armada...).
    •  A Lyon, le projet a abouti avec un grand succès.
    • A Angers, le rêve d'un contournement auto de la ville permetterait de rendre enfin les quais du Maine accessible aux piétons sur la rive du Château.
    • A Paris, Mr. Delanoe souhaiterai fermer interdire toute circulation sur les quais de Seine pour en faire un lieu de promenade.
  •  mise en valeur des quartiers en bord de fleuve: habitations, centre commerciaux, équipements de loisirs
    • A Rouen, création du centre commercial des Dock + équipement culturels et de loisirs (cinéma...)
    • Au Havre, même phénomène de revalorisation du quartier des Dock avec installation d'établissements universitaires (IUT), centres culturels (salles de spectacles) et commerciaux.
    • A Lyon, Confluence: je vous conseille de consulter le site du projet: http://www.lyon-confluence.fr/index.php
    • A Londres, le quartier des Dock
  • Quand la culture crée des liens entre les rives, réhabiliter des quartiers par la culture
    • L'oeuvre d'Arne Quinze sur le pont Boildieu à Rouen (voir mon article sur le sujet)
    • La Tate Modern de Londres, qui a réinvestit une ancienne usine pour en faire un des centres de culture les plus dynamiques de la ville, dans un quartier autrefois sinistré.
    • La BNF et le pont Simone de Beauvoir
  • Le rôle du pont. Pourquoi construit-on encore des ponts aujourd'hui, quel types de pont?
    • Un pont pour la circulation automobile et fluviale: le pont Flaubert à Rouen
    • Les ponts piétons pour favoriser l'accès à des quartiers isolés, conjointement à la mise en valeur de ceux ci: le pont devant la Tate Moderne, le pont Simone de Beauvoir...

Je n'ai donné ici que des idées que j'avais en tête, sans faire plus de recherches sur le sujet. A vous d'explorer d'autres pistes, de trouver d'autres exemples. Vous pouvez monter un dossier de bac autour de ce sujet, en vous intéressant au fleuve de votre ville et en essayant d'exploiter les différentes problématiques, ou vous concentrer sur une problématique et essayer de voir les diverses solutions proposées dans les villes de France et d'Europe.

12:30 Écrit par Joh P. dans Villes au XXeme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/09/2010

Piste de travail: Artistes et Architecture: François Morellet

Je vous propose aujourd'hui quelques pistes de recherches autour du thème "artistes et architecture": elles peuvent être le point de départ d'un travail personnel pour le dossier de bac ou simplement le moyen d'enrichir votre cours. Nous allons nous intéresser à quelques oeuvres de François Morollet: il ne s'agit pas ici de faire un cours, mais simplement de vous offrir quelques pistes de reflexion. Dans ce but, je me bornerai à présenter rapidement quelques oeuvres de l'artiste: cet article n'a donc aucune ambition d'exhaustivité.

Depuis les années 1970, François Morellet a réalisé une centaine d'oeuvres monumentales sur des architectures. Ephémères ou permanentes, elles prennent place sur des architectures diverses. Une partie importante de ces installations est consituées de tubes de gaz colorés ("néon").

 L'Angle Drac, installation de 1987, commande publique pour la direction régionale des affaires culturelles de Nantes. Avec une forme géométrique et minimale qui joue sur le support architectural, François Morellet, par son installation, vient modifier la vision du lieu.

decoration

Pi piquant de façade n°1, 1 = 45°, sur la façade de la galerie nationale du jeu de paume, 2000.

Hommage à Lamour, installation sur la façade du musée des Beaux-Arts de Nancy, 2003. Les quatre néons s'inspirent ici de quatre motifs en fer forgé de  place Stanislas, située non loin. 

decoration

 

Egarement, installation sur la façade de la gare de Chinon, 2005.

decoration

 

 Attachons nous maintenant à d'autres de ses oeuvres datées de la fin des années 1970 et durant les années 1980, pour lesquelles je n'ai malheureusement pas trouvées d'illustrations, mais que vous pouvez retrouver dans certains des ouvrages de la biblio. A cette période, Morellet fait échapper des tableaux de l'espace bidimensionnel pour les intégrer dans une architecture. Ainsi, avec la série Tableaux en situation , François Morellet expose des tableaux dans des espaces architecturaux où l'oeuvre cache autant qu'elle dévoile et souligne la structure de l'architecture.

Transparence n°2, au Westfâlisches Landemuseum de Münster en 1989

Sans TItre, installation en 1987 à Istanbul, église sainte Irène. 

Cette série des tableaux en situation est très différente des néons que nous avons vu précédement. Je suis assez déçue de n'avoir trouvé de photos à vous montrer sur le net: esthétiquement c'est très différent du reste.

Autre aspect à évoquer, la série des Adhésifs. Je complèterai cet article ultérieurement, car je n'ai malheureusement pas d'exemples illustrés. Morellet a "quadrillé" à l'aide de bandes adhésives des pans de murs moulurés. Vous retrouvez des exemples dans les ouvrages de la biblio.

Autres exemples

La défonce, esplanade de la Défense, 1991. Exemple de la théorie de la "désintégration architecturale" de l'artiste.

"Il s'agit d'une réaction au triomphalisme local. je ne partage pas ce penchant français sans complexe pour les grandes perspectives et les arcs de triomphes. On avait déjà, en ligne, deux arcs de triomphe et l'obélisque, il a fallu que l'on rajoute à un bout une pyramide et à l'autre un troisième arc de triomphe. On m'a passé une commande pour le bâtiment, très modeste heureusement dans sa partie visible, du Fonds national d'art contemporain qu'on allait construire. J'ai alors imaginé une oeuvre qui puisse paraître solmidement dérisoire: une structure de grosses poutres d'acier qui, à l'origine, aurait encadré les arêtes du bâtiment, mais qui, à la suite d'un séisme, aurait basculté, défonçant le sol creux et les fragiles bureaux qu'elle était censée protéger. Le titre est un exemple des pénibles jeux de mots que j'affectionne."

 

decoration

Trame 3°-87°-93°-183, Peinture sur les murs pignons du Plateau de La Reynie, à l'angle des rues Quincampoix et Aubry le Boucher, Paris, disparu aujourd'hui. Pas d'images sur le net malheureusement. Incontournable lorsque l'on traite du sujet de Morellet et l'archi. Il s'agit de l'une des premières réalisation monumentales de François Morellet. On lui avait demandé de peindre les murs-pignons d'immeubles anciens destinés à la destruction prochaine (emplacement du futur Centre Pompidou)

L'esprit de l'escalier, Louvre, 2009. Pour cette oeuvre en question, je vous laisse regarder l'abondante documentation parue à l'occasion de l'inauguration.

http://www.louvre.fr/media/repository/ressources/sources/...


 

decoration

 

Pistes de réflexion:

-comment l'installation de l'artiste modifie-t-elle notre vision du lieu?

- comment l'artiste s'intègre-t-il/prend-il en compte l'architecture préexistante et son histoire?

-quelle est la démarche, les étapes de l'élaboration de ces installations?

 

Quelques liens :

Article dans e journal des Arts, visible en ligne: http://www.artclair.com/oeil/archives/docs_article/61782/...

 Bibliographie:

- Cat. exp. 2006, François Morellet, 1926-2006 etc.. récentes fantaisies, musée des Beaux-Arts d'ANgers, 2006

- Lemoine, Serge, François Morellet, Flammarion, 1996

 - cat. expo. 2001, Morellet, Galerie nationale du Jeu de Paume, 02001

 Je vous invite à completer l'article, à faire part de vos impressions, à discuter dans les commentaires!:

31/07/2010

A travailler

http://www.citechaillot.fr/vod.php?id=20

11:45 Écrit par Joh P. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/07/2010

Artistes et Architecture: les vitraux d'artistes contemporains dans les édifices religieux.

http://www.culture.gouv.fr/culture/dap/commande_publique/...

13:12 Écrit par Joh P. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Quelques idées de sujets (1)

Certains élèves ont eu la sympathie de m'envoyer la liste de leurs sujets de dossier de bac, je les poste ici pour vous donner des idées. J'ai ajouté en plus les sujets sur lesquels on m'a posé des questions via mail.

  • Politiques culturelles
    • La politique culturelle franco-allemande
    • Le TNP de Villeurbanne
    • Le 1% artistique et la commande publique dans la région Rhône-Alpe
    • Le 104 (Paris)
    • L'art à l'hôpita
  • Centre Pompidou
    • Le centre Pompidou Metz
    • La BPI
  • Villes au XXe
    • Les contres-utopies au grand écran: le cas d'Alphaville de Godard
    • La reconstruction du Havre
  • John Cage
    • John Cage et Fluxus
    • Le hasard dans l'oeuvre de John Cage
    • Quels liens entre la musique et l'art contemporain?
  • Artistes et architecture
    • Le musée Guggenheim de New York par F. L. Wright
    • Ernest Pignon Ernest
    • Georges Rousse
    • Hundertwasser

 

 

Piste de travail; artistes et architecture: Camille de Arne Quinze

C'est un sujet d'actualité et je profite de quelques instants de pause pour vous en parler. Je ne vais pas faire un long article sur le sujet, car vous trouvez plusieurs blog sur l'artiste et l'oeuvre en question.

Camille est une oeuvre d'art contemporain un peu particulière et qui fait débat à Rouen, la ville dans laquelle elle est présentée pendant 2 mois, le temps du festival impressionnisme en Normandie et de la manifestation Rouen Impressionnée.

Pourquoi fait-elle débat? C'est une oeuvre monumentale occupant un pont entier et le rendant inaccessible, dans une ville où les ponts sont un point stratégique de la circulation. Mais rendre le pont aux piétons, c'est leur faire redécouvrir et leur permettre de ce réapproprier un espace que l'on traverse en vitesse, en transports en communs, en voiture, mais rarement à pied pour flaner. L'ambition de l'artiste est de réunir ces deux rives opposées, qui depuis la reconstruction d'après guerre, se tournent plus ou moins le dos. L'oeuvre doit éveiller la curiosité du passant, du riverain et permettre à la population, au dela de la réappropriation de l'espace public qu'est le pont, de rédécouvrir les liens qui l'unisse. Cette oeuvre s'offre comme un lieu de rencontre, d'échanges, de convivialité.


Autre question en débat, son prix, colossal: 400.000 euros d'après le Paris Normandie. Beaucoup de sous, pour une oeuvre de deux mois, cela choque une partie de la population qui aurait préféré voir cette somme investie dans des travaux urbains pérennes (nettoyage des rues par exemple). Ces 400.000 euros ne sortent évidement pas que de la poche de la ville, mais aussi de mécènes privés, comme le centre Saint-Sever, les Docks (centres commerciaux) et le Crédit Agricole, ainsi qu'une galerie d'art (Guy Pieters). Une somme importante, certes, mais qui s'explique: de nombreux ouvriers travaillant 7/7 pour le montage de l'oeuvre (et à mon avis autant au démontage), des conditions de sécurité apparement draconienne (protection des ouvriers, du public, revetement anti incendie), prix des matériaux de base, étude d'architecte pour la réalisation, rémunération de l'artiste.

decoration

Dernier sujet "qui fache": l'écologie. Le bois est une ressource précieuse et un tel emploi peut choquer (moi la première!): ces propos pris sur un des sites officiels peuvent rassurer: "Tout le bois utilisé sera entièrement régénéré et recyclé en plaques de construction pour des nouveaux bâtiments après la déconstruction de l'oeuvre. En outre, tout le bois utilisé a le label EFC, une norme européenne, pour le bois coupé durable. Pour chaque arbre abattu, un nouveau est planté."

Maintenant que j'ai évoqué le débat, parlons du plaisir esthétique et de l'intérêt de cette oeuvre. Je l'ai découverte par hasard, en allant à mon premier jour de travail, et j'ai trouvé ça drolement beau. Ca a beau être orange, c'est léger, aérien, décalé. C'est un peu comme un bonbon acidulé au sucre cristalisé. Je suis passée devant tous les jours matins et soirs pour aller et revenir du travail, j'ai vu l'évolution de la sculpture en train de se monter, et j'ai adoré! En règle générale, je passe par les quais et je la regarde s'approcher ou s'éloigner: c'est magnifique, elle change à toute heure du jour, suivant le soleil! L'oeuvre ouvre le 4 juillet, et j'ai vraiment hate de marcher dessous.

En quoi cette oeuvre peut-elle vous intéresser dans la thématique "artistes et architectures"?

  • c'est une oeuvre dans l'espace urbain, sur un pont, qui est une architecture
  • l'oeuvre en elle même est une architecture
  • c'est une oeuvre qui invite à réfléchir sur l'équipement urbain qu'est le pont
  • c'est une oeuvre qui invite la population à se retrouver, qui fait le lien entre les deux rives et qui pousse à la rencontre...

Ce sont autant de pistes de travail à explorer, que ce soit comme exemple pour vos dissertation ou pour vos dossiers.

Arne Quinze a réalisé d'autres oeuvres du même type dans l'espace public. Je ne me suis pas attachée à vous les exposer, car je n'ai pas vraiment le temps et parce que je sais que vous trouverez des photos, vidéos, explications sur le blog de l'artiste et des différentes villes qui l'ont reçu.

Pour en savoir plus:

le site de la manifestation ROuen impressionnée: présentation de l'oeuvre: http://www.rouenimpressionnee.fr/camille-les-jardins

le blog de la réalisation de l'oeuvre: avec des témoignages et de très belles photos: http://www.arnequinze-camille.fr/?tag=pont-boieldieu

le blog de l'artiste, merveilleux: http://www.arnequinze-cityscape.be/

 

decoration

 

Villes au XXe siècle: Conférence: Les débuts de l'industrialisation du logement (1929-1939) : une utopie constructive

Conf blog 2

Villes au XXe siècle : Conférence : Les débuts de l'industrialisation du logement (1929-1939) : une utopie constructive

Cette conférence est visible gratuitement sur le site de la cité de l'architecture (cliquez sur l'image). Elle a été réalisée par Joseph Abram, professeur à l'école d'architecture de Nancy et à l'institut d'architecture de Genève, dans le cadre des cours publics de la cité de l'architecture, année 2007-2008

 Cette conférence est très illustrée.

02/07/2010

Fin d'année, grand ménage de l'été, nouveautés!

Bonjour bonjour à tous!

J'espère que vous savourez le soleil et ce début de vacances! (ENFIN!)

J'espère que le bac s'est bien déroulé pour tous, tenez moi informé de vos résultats!

Vu que mes examens à moi aussi sont finis, validés, j'ai un peu de temps à consacrer au blog. Je vous cuisine quelques articles pour la rentrée en arrière boutique (je ne les posterai qu'à partir de septembre, histoire d'avoir un peu de matière à égrainer au long de l'année). Je suis toujours intéressée par l'idée d'une collaboration avec les lecteurs: envoyez moi vos résumés de dossiers de bac, vos conseils méthodo, les sujets de dissert traités en cours, des biblio, racontez votre expérience du bac!

J'aimerai aussi avoir votre avis sur les services proposés par le blog. Quels thèmes aimeriez vous voir plus traité? Un forum en lien vous intéresserait-il?

Si vous souhaitez écrire des articles sur des points précis qui vous ont passionnés en cours, je suis très intéressée. Ces articles seront publiés sous votre nom, évidement!

BONNES VACANCES!

PS: ceux qui se dirigent vers l'histoire de l'art l'an prochain, tenez moi au courant de votre orientation, surtout si vous venez à Paris (voir même à l'Ecole du Louvre)

09:47 Écrit par Joh P. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sujet bac 2010 (session de juin, France métropolitaine)

Voici les scann des sujets de juin.

Merci à Camille de me les avoir envoyés!

Tenez moi informée de vos résultats! J'en profite pour rappeller que je serai enchantée de mettre sur le blog vos listes de titre de dossier, afin de donner des idées aux élèves des années suivantes!

Les scann sont en vignettes: cliquez pour les obtenir en taille réelle

HIDA feuille 1HIDA feuille 2  HIDA feuille 3 

HIDA feuille 4HIDA feuille 5 HIDA feuille 6

HIDA feuille 7 

25/05/2010

Ressources pédagogiques: Villes au XXe, Artistes et Archi

decorationhttp://www.cndp.fr/Produits/DetailSimp.asp?ID=138527

Ressources pédagogiques: John Cage

decorationCes dossiers sont spécialement conçus pour les professeurs et les élèves. On y trouve des articles et des pistes de travail. Vous pouvez les commander sur internet ou dans les boutiques spécialisées.

21:22 Écrit par Joh P. dans John Cage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livres, liens, john cage |  Facebook |

Ressources pédagogiques: Le Centre Pompidou

decorationCes dossiers sont spécialement conçus pour les professeurs et les élèves. On y trouve des articles et des pistes de travail. Vous pouvez les commander sur internet ou dans les boutiques spécialisées.

21:19 Écrit par Joh P. dans Centre Pompidou | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livres, liens, centre pompidou |  Facebook |

Ressources pédagogiques: De l'internationalisation de l'art à sa mondialisation

decorationCes dossiers sont spécialement conçus pour les professeurs et les élèves. On y trouve des articles et des pistes de travail. Vous pouvez les commander sur internet ou dans les boutiques spécialisées.

23/05/2010

Appel à Contribution

Bonsoir à tous,

 

Ce blog a bientôt 3 ans... A l'origine, il était conçu comme un blog participatif mais malheureusement peu d'élèves d'hida ont contribué...

J'aimerai améliorer le blog en mettant en ligne des fiches méthodologiques, et surtout des plans de cours. De nombreux élèves candidats libres au bac me contactent pour connaître le contenu des cours.

Pour des raisons de droits évidents, il est hors de question de publier sur ce blog les cours de professeur de lycée.

Ce que j'aimerai vous proposer, c'est un "plan de cours" présentant les grands axes à développer et donnant les exemples à analyser. L'idée est de vous offrir des pistes de travail et de recherche...

Pour cela, j'ai besoin de vos contributions! Aidez moi à constituer ces plans en me faisant parvenir vos notes de cours!

 

Merci

23:11 Écrit par Joh P. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/05/2010

Emission sur le patrimoine gastronomique

http://www.canalacademie.com/ida3652-Les-arts-culinaires-...

 

Une émission radiophonique de canal académie sur un aspect du patrimoine français

21:24 Écrit par Joh P. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patrimoine, art culinaire |  Facebook |

Nombreux liens en rapport avec le programme

http://histart.over-blog.com/

Sur ce blog du lycée Baudelaire dans le 74, vous retrouverez de nombreux liens à explorer sur le programme

20:29 Écrit par Joh P. dans Liens Utiles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

RAPPEL: les MODALITES d'EPREUVES

A LIRE. Je reçois beaucoup de questions d'élèves sur les MODALITES DES EPREUVES. LISEZ CELA AVANT TOUTES QUESTIONS!!!

(BO de 2002)

HISTOIRE DES ARTS

Épreuve obligatoire de spécialité, série L

Nature et modalités de l'épreuve

L'épreuve d'histoire des arts, affectée du coefficient 6, comprend deux parties : une partie écrite et une partie orale sur dossier, affectées chacune du coefficient 3.

A - Partie écrite portant sur la composante culturelle du programme

Durée : 3 h 30

L'écrit comporte au choix du candidat :

- une dissertation ;

- un commentaire de document(s).

L'un et l'autre sont obligatoirement choisis dans deux champs d'études différents du programme de la classe terminale. Le commentaire de document(s) doit être conçu comme une réponse à une question posée par le sujet, appuyée sur l'ensemble documentaire proposé.


B - Partie orale portant sur la composante pratique du programme


Durée : 30 minutes.

Temps de préparation : 30 minutes.

L'oral prend appui sur un dossier élaboré par le candidat à partir de son journal de bord tenu tout au long de la classe terminale. La prestation du candidat comprend deux volets :

- exposé présentant le travail réalisé dans l'année à partir des éléments du dossier et de questions préalablement posées par les examinateurs (dix minutes maximum) ;

- entretien avec les examinateurs (vingt minutes maximum)

. Composition du dossier


Le dossier précédé d'un sommaire est composé de :


- une fiche pédagogique décrivant le travail de la classe terminale, commune à tous les candidats d'une même classe, établie et visée par le professeur coordonnateur de l'équipe chargée de l'enseignement. Elle mentionne la nature et le contenu des séances de travail de la classe, les rencontres, les visites, les recherches et les activités communes ;

- un document de synthèse élaboré par le candidat à partir de son journal de bord. Ce document, en relation obligée avec les questions du programme et couvrant au moins trois grands domaines artistiques, ne dépasse pas trente pages, iconographie comprise. Il peut comprendre des comptes rendus de visites, des analyses d'œuvres, des résultats d'enquêtes, ainsi que les témoignages d'une réflexion personnelle suscitée par des lectures, spectacles, concerts, des films, des émissions diverses. Croquis, photographies, documents iconographiques variés, scénarios de montages audiovisuels, extraits de textes, choisis avec rigueur et accompagnés de la mention des sources, sont étroitement intégrés au travail de rédaction. Le candidat veille à une préparation claire et soignée de ce dossier qui comporte obligatoirement une pagination et un sommaire.

Ainsi présenté, ce dossier traduit l'appropriation personnelle des grandes questions étudiées au cours de l'année terminale.

Les candidats individuels et les candidats issus des établissements scolaires hors contrat d'association avec l'État présentent l'épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Leur dossier doit comporter un document de synthèse rédigé par le candidat faisant état de son travail personnel et de ses activités dans le domaine de l'histoire des arts. Dans ce cas, il n'est pas exigé de fiche pédagogique ou de visa du professeur.

Modalités d'évaluation

Tant pour l'épreuve écrite que pour l'épreuve orale, l'évaluation est assurée conjointement par deux professeurs de l'éducation nationale ayant la charge de l'enseignement de l'histoire des arts, dont l'un est spécialiste d'un domaine artistique. Elle s'appuie sur la grille des "compétences attendues" figurant au programme de la classe terminale.


Épreuve orale de contrôle, série L


Nature et modalités de l'épreuve

Durée : 30 minutes

Temps de préparation : 30 minutes

Coefficient : 6

L'épreuve consiste en une interrogation du candidat à partir de documents apportés par l'examinateur, choisis obligatoirement en liaison avec les questions au programme, et non en une reprise du dossier présenté à l'oral du premier groupe d'épreuves.

Modalités de l'évaluation

L'évaluation est assurée conjointement par deux professeurs de l'éducation nationale ayant la charge de l'enseignement de l'histoire des arts, dont l'un est spécialiste d'un domaine artistique. Elle s'appuie sur la grille des "compétences attendues" figurant au programme de la classe terminale.

 

 


Épreuve facultative, toutes séries générales et technologiques


Nature et modalités de l'épreuve

Épreuve orale

Durée : 30 minutes ; temps de préparation : 30 minutes

L'épreuve prend appui sur un dossier préparé par le candidat durant l'année terminale, à partir de son journal de bord.

Dans un premier temps, le candidat est appelé à présenter et à commenter pendant une dizaine de minutes une œuvre choisie par les examinateurs au sein de son dossier. L'exposé est suivi d'un entretien au cours duquel les examinateurs s'attachent à faire apparaître les connaissances acquises par le candidat sur les questions au programme, la portée de son engagement dans les activités suivies au cours de l'année et son intérêt pour les grands aspects de la vie artistique contemporaine.

Du matériel de reproduction sonore et audiovisuelle est mis à la disposition du candidat et des examinateurs.

Le dossier comprend :

- une fiche pédagogique renseignée par le professeur coordonnateur listant les questions traitées en classe dans le cadre de l'ensemble obligatoire et de l'ensemble libre du programme, les travaux pratiques conduits, les relations entretenues avec les foyers de création et les institutions culturelles nationales ou régionales ;

- un bref commentaire du candidat (une ou deux pages) sur le bénéfice tiré de sa participation aux enquêtes, rencontres ou visites faites en terminale ;

- l'étude personnelle, dans le cadre des questions traitées en terminale, de trois ou quatre œuvres appartenant à des domaines artistiques différents.

N'excédant pas une quinzaine de pages, ce dossier est visé par le chef d'établissement et le professeur responsable de l'enseignement. Il comporte le nom de l'élève, de son établissement, l'indication de l'année scolaire en cours et un sommaire avec pagination. Il est remis aux examinateurs une semaine avant la date de l'épreuve.

Les candidats individuels et les candidats issus des établissements scolaires hors contrat d'association avec l'État présentent l'épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Le dossier, rédigé par le candidat, doit faire état de son travail personnel et de ses activités dans le domaine de l'histoire des arts. Dans ce cas, il n'est pas exigé de fiche pédagogique ou de visa du professeur.

Modalités de l'évaluation

L'évaluation est assurée conjointement par deux professeurs de l'éducation nationale ayant la charge de l'enseignement de l'histoire des arts, dont l'un est spécialiste d'un domaine artistique. Elle s'appuie sur la grille des compétences attendues à l'issue de la classe terminale figurant au programme.

Méthodologie d'analyse de l'image

Méthode et grille d'analyse de l'image sur le site du lycée Condorcet

20:13 Écrit par Joh P. dans Méthodologie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liens, methodologie |  Facebook |

Liens: Architecture/artiste

A l'occasion de mon annuel petit tour des blogs hida des lycées, je vais vous signaler un certain nombre de liens intéressant. Le premier est consacré aux artistes et architectes.

L’architecte et l’artiste : quels rapports réciproques ?

Il se trouve sur le très intéressant site du lycée Condorcet.

Des vidéos sur l'art

http://canal-educatif.fr/arts.htm#

20:04 Écrit par Joh P. dans Liens Utiles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

John Cage

Un dossier PDF sur un concert commenté  John Cage ayant eu lieu cette année à l'Opéra de Lille. Le dossier comprend: présentation de l'artiste, présentation de l'oeuvre, bibliographie et liens

 

Un article sur SOng Books de john Cage avec écoute et séquences de travail.

 

Divers liens sur cette page du Lycée Condorcet

20:01 Écrit par Joh P. dans John Cage | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : idees, liens, john cage |  Facebook |