18/05/2010

Journal des Arts suite

Suite de la sélection d'article du Journal des arts. Seuls les articles de plus de 3 mois sont accessibles gratuitement. Cliquez sur les titres pour être redirigé vers le site Art clair et le détail des articles

Architecture des musées

Le Journal des Arts - n° 293 - 12 décembre 2008

L’évolution récente de l’architecture des musées met en lumière un double phénomène : la multiplication des projets architecturaux et du nombre de musées d’une part ; l’absence de réflexion approfondie sur la fonction et le rôle de l’architecture vis-à-vis du musée d’autre part. Libéré, le geste architectural va parfois jusqu’à entraver un chantier, comme c’est le cas pour les antennes du Musée du Louvre à Lens (Pas-de-Calais) et du Centre Pompidou à Metz (Moselle), mais aussi à Lyon au Musée des Confluences, dont la livraison, prévue en 2008, a été reportée en 2011. Dans un entretien, la scénographe Nathalie Crinière, en lice pour la conception de la muséographie du futur Louvre-Abou Dhabi, revient sur les enjeux de son métier, qui consiste à habiter ces enveloppes. Enfin, star de l’architecture mondiale, l’américain d’origine chinoise Ieoh Ming Pei a construit pour les plus grandes institutions, de la National Gallery de Washington au Musée du Louvre. Bilan de plus d’un demi-siècle de création au service de l’architecture muséale.

La restauration en débat

Le Journal des Arts - n° 292 - 28 novembre 2008

Alors que le projet, piloté par le Musée du Louvre, du futur Centre de conservation, de restauration et de recherche des patrimoines en Île-de-France se précise, la profession des restaurateurs, elle, est toujours en quête d’un statut. Exigeant de plus en plus de qualifications, le métier souffre encore d’un manque de reconnaissance et peine à travailler avec le corps des conservateurs. Seul personnel autorisé à intervenir pour la restauration des monuments classés, les architectes en chef des monuments historiques, eux, pourraient voir leur monopole remis en question, alors que nombre de leurs réalisations sont régulièrement contestées par les défenseurs du patrimoine. Organisme privé au service du patrimoine, le World Monuments Fund a décidé, pour sa part, de s’intéresser aux décors intérieurs des monuments publics, souvent oubliés par les grands chantiers de restauration qui se concentrent sur l’enveloppe des édifices. Les interventions des restaurateurs de peintures anciennes menées ces vingt dernières années, notamment dans les musées nationaux, font eux aussi débat et vont parfois jusqu’à remettre en cause l’équilibre originel du tableau, comme l’explique dans un entretien Michel Favre-Félix, président de l’Association internationale pour le respect et l’intégrité du patrimoine artistique. L’art contemporain soulève, quant à lui, des problèmes d’ordre à la fois technique, juridique, philosophique et muséologique, obligeant le restaurateur à repenser sa pratique.

L'impossible vie de châteaux

Le Journal des Arts - n° 284 - 20 juin 2008

Privés ou publics, les châteaux protégés sont confrontés aux mêmes difficultés d’entretien, de restauration et de valorisation. Diverses solutions sont envisagées pour dégager des crédits : les propriétaires du Château de Vaux-le-Vicomte, tout en développant leurs ressources commerciales, hésitent à créer une fondation. Les châteaux ayant appartenu à l’État et récemment transférés aux collectivités territoriales développent de nouveaux projets. Propriété de la Ville, le château de Mayenne, entièrement rénové et doté d’une extension, vient de rouvrir ses portes au public avec de nouvelles ambitions. D’autres monuments historiques attendent aussi que vienne leur heure : ainsi des châteaux de Gaillon et de Villers-Cotterêts, deux fleurons du patrimoine français appartenant à l’État. De leur côté, les propriétaires privés s’inquiètent de la remise en cause du régime fiscal des monuments protégés, considéré par le ministère de l’Économie comme une simple « niche fiscale ». Notre dossier s’achève au-delà des Pyrénées, où l’État espagnol gère une chaîne unique d’hôtels haut de gamme qui a redonné vie à des monuments historiques à l’abandon : les Paradores.

Élections municipales

Le Journal des Arts - n° 275 - 15 février 2008

Avec un budget consacré au patrimoine et à la création quasiment dix fois supérieur à celui des départements et plus de cinq fois supérieur à celui des Régions, les Villes sont les principaux promoteurs de la culture. À ce titre, elles réclament une normalisation de leur relation avec l’État, à l’heure où les budgets du ministère ne sont pas réévalués et favorisent toujours la capitale. À l’approche des élections municipales, nous proposons un tour de France des enjeux à travers les différentes expériences en matière de politique culturelle menées de Lille à Marseille, de Strasbourg à Toulouse, en passant par Metz, Tours, Paris, Saint-Étienne, Rennes, Nantes, Lyon, Bordeaux, Montpellier et Nice.

Mécénat

Le Journal des Arts - n° 272 - 4 janvier 2008

Le Journal des Arts se penche cette année, dans le cadre de son dossier « Mécénat », sur le rôle des sociétés d’amis de musées qui perpétuent un mécénat à l’ancienne et constituent surtout l’un des rares points de rencontre entre la société civile et les institutions culturelles. Nous explorons aussi le système, très répandu aux États-Unis, de l’endowment fund, dont une version française est actuellement à l’étude Rue de Valois. Des experts souhaitent également faire évoluer la législation et étendre les dispositions fiscales de la loi du 1er août 2003 à l’édition d’art. À côté du bilan de l’année 2007 et des perspectives pour 2008, nous revenons aussi sur deux initiatives en faveur de l’art contemporain lancées simultanément par les maisons de luxe Hermès et Chanel.

Le devenir des musées

Le Journal des Arts - n° 269 - 16 novembre 2007

La récente réflexion lancée par le ministère de la Culture sur l’inaliénabilité des œuvres de collections publiques suscite les plus vives inquiétudes au sein des musées français. Après une analyse de la situation actuelle, la parole est donnée à l’historien et académicien Pierre Rosenberg, ainsi qu’à Jacques Sallois, ancien directeur des Musées de France, qui se prononcent en défaveur de la possibilité de céder des œuvres du domaine public. L’expérience américaine, livrée ici à travers le cas du Randolph College de Lynchburg (Virginie), apporte un éclairage essentiel au débat. Autre sujet en discussion, la gratuité des musées est-elle une mesure efficace pour démocratiser l’accès à la culture ? Pour esquisser une réponse, divers spécialistes – élus, ancien ministre de la Culture, professeur ou gestionnaire – livrent leurs points de vue. Dans ce dossier également : les enjeux du métier de conservateur, soumis à des pressions économiques et politiques de plus en plus fortes, et l’exemple de trois musées qui, malgré de prestigieuses collections, attendent depuis des années des travaux de rénovation.

Élections présidentielles

Le Journal des Arts - n° 257 - 13 avril 2007

Quelle sera la politique culturelle menée par le/la prochain(e) président(e) de la République ? À quelques jours du scrutin, Le Journal des Arts révèle, dans un dossier spécial, les grandes orientations des candidats en la matière. François Bayrou (UDF), Olivier Besancenot (LCR), Marie-George Buffet (PCF), Arlette Laguiller (LO), Jean-Marie Le Pen (FN), Ségolène Royal (PS), Nicolas Sarkozy (UMP), Gérard Schivardi (sans étiquette), Philippe de Villiers (MPF) et Dominique Voynet (Les Verts) ont répondu à nos questions et dévoilent leurs programmes. Démocratisation culturelle, aide à la création contemporaine, fiscalité des œuvres d’art ou mécénat culturel, chacun exprime en détail ses propres choix, même si l’introduction de l’éducation artistique à l’école apparaît pour tous comme une urgence. Pages 16 À 22 / Dossier réalisé par roxana azimi, Daphné Bétard, Sophie flouquet, sarah Peltier et Philippe régnier.

Élections présidentielles

Le Journal des Arts - n° 257 - 13 avril 2007

Quelle sera la politique culturelle menée par le/la prochain(e) président(e) de la République ? À quelques jours du scrutin, Le Journal des Arts révèle, dans un dossier spécial, les grandes orientations des candidats en la matière. François Bayrou (UDF), Olivier Besancenot (LCR), Marie-George Buffet (PCF), Arlette Laguiller (LO), Jean-Marie Le Pen (FN), Ségolène Royal (PS), Nicolas Sarkozy (UMP), Gérard Schivardi (sans étiquette), Philippe de Villiers (MPF) et Dominique Voynet (Les Verts) ont répondu à nos questions et dévoilent leurs programmes. Démocratisation culturelle, aide à la création contemporaine, fiscalité des œuvres d’art ou mécénat culturel, chacun exprime en détail ses propres choix, même si l’introduction de l’éducation artistique à l’école apparaît pour tous comme une urgence. Pages 16 À 22 / Dossier réalisé par roxana azimi, Daphné Bétard, Sophie flouquet, sarah Peltier et Philippe régnier.

Cité de l’architecture et du patrimoine

Le Journal des Arts - n° 255 - 16 mars 2007

Malgré de multiples retards, la Cité de l’architecture et du patrimoine (CAPA) poursuit son ouverture en pointillé dans l’aile occidentale du Palais de Chaillot. Après l’inauguration en novembre 2006 des galeries d’actualité, c’est désormais l’espace dévolu aux expositions temporaires qui se dévoile dans le cadre de trois manifestations consacrées à l’architecture contemporaine. L’ouverture intégrale au public de ce premier grand musée d’architecture français, alliant patrimoine et création, devrait intervenir en septembre. Projet ambitieux destiné à promouvoir la culture architecturale auprès du grand public, la CAPA aura été victime de plusieurs remises en cause et de nombreux amendements. L’objectif est toutefois d’attirer 500 000 visiteurs par an et d’inscrire l’établissement sur l’échiquier international des institutions dédiées à l’architecture.

Les commentaires sont fermés.